FAQ

Qu’est-ce qui rend le sang de cordon ombilical si précieux ?

Le sang de cordon est le sang qui reste dans le cordon ombilical de votre bébé après l’accouchement. Il représente une source très riche de cellules souches qui sont à la base de toutes les cellules de votre corps. Ces cellules souches ont le potentiel de se développer en différents tissus de votre corps, afin de remplacer les cellules endommagées ou anormales pour le traitement de diverses maladies.

Par exemple, les cellules souches peuvent être transplantées et permettre de régénérer la moelle osseuse soit d’une personne qui développe une leucémie ou lymphome (cancer du sang ou du système immunitaire), ou pour quelqu’un qui a subi une chimiothérapie ou une radiothérapie.

 

Pourquoi devrais-je conserver le sang ombilical de mon bébé?

Le cordon ombilical transporte le sang entre une mère et son bébé, ce dernier, très riche en cellules souches, constitue une compatibilité parfaite pour votre enfant. Si le cordon ombilical est jeté après la naissance, les chances de préserver ces précieuses cellules souches sont perdues à jamais.

Toutefois, si vous choisissez de conserver le sang ombilical de votre bébé, vous vous assurez d’avoir à votre disposition, en tout temps, une source parfaitement adaptée de cellules souches. Celles-ci pourront être utilisées, pour combattre une maladie potentiellement mortelle qui pourrait se développer, mais également pour un des membres de votre famille dont les chances de compatibilité sont très importantes (1 sur 4 pour la fratrie).

 

Quelles maladies peuvent être traitées par des cellules souches du sang ombilical?

Pour une liste complète des maladies consultez la section « maladies traitées ».

Les cellules souches du sang de cordon sont notamment utilisées dans le traitement de la leucémie, le lymphome, la maladie de Hodgkin, les anémies, divers autres cancers, les maladies du sang et les troubles du système immunitaire. Des recherches sont également effectuées afin d’être capable d’utiliser ces cellules souches pour combattre le cancer du poumon, le cancer du sein, les maladies cardiaques, la sclérose en plaques, le lupus, le sida, les accidents vasculaires cérébraux, des dommages de la moelle épinière, le diabète, la paralysie cérébrale, la maladie rénale, et de nombreuses autres maladies.

 

Ma date d’accouchement est très proche, puis-je encore m’inscrire ?

Oui. Dans une banque privée, vous pouvez vous inscrire à tout moment pendant votre grossesse. Cependant auprès de la banque publique d’Hema Québec, vous devez vous inscrire avant votre 36e semaine de grossesse.

Pour votre propre tranquillité d’esprit que nous vous recommandons de vous inscrire tôt pour recevoir et avoir en main votre trousse de prélèvement. Cela vous permettra également d’obtenir tous les renseignements nécessaires.

 

Quand et comment sont recueillies les cellules souches du sang ombilical?

Le sang de cordon est prélevé après la naissance, à l’endroit où le cordon ombilical a été clampé et coupé de votre nouveau-né. La collecte de sang de cordon est une procédure simple, sécuritaire et indolore, pour le bébé comme pour la mère, qui prend généralement moins de cinq minutes. Elle n’interfère aucunement avec la naissance de votre bébé.

 

Combien de temps les cellules souches peuvent-elles être conservées?

La communauté scientifique s’entend pour dire que les cellules souches peuvent être conservées indéfiniment dans de l’azote liquide à -196 degrés Celsius.
Même avis du côté des directives du département d’état de la Santé de New York, qui stipule que les cellules souches du sang de cordon peuvent être conservées indéfiniment dans de bonnes conditions de conservation.

Source : Linden JV, Preti RA, Dracker, R. New York state guidelines for cord blood banking. Journal of Hematotherapy. 1997;6:535-41.

 

Comment le fait d’avoir une césarienne modifie le processus de collecte?
Le processus de collecte est le même avec une césarienne qu’avec un accouchement par voie vaginale.

Qu’arrive-t-il si je vais avoir une naissance multiple?
Pour les naissances multiples, les banques de sang de cordon recommandent habituellement la collecte de sang de cordon ombilical de chacun des bébés pour s’assurer d’une compatibilité parfaite avec au moins un échantillon. Les coûts sont toutefois plus élevés, bien qu’il y ait un léger rabais par rapport à des prélèvements distincts. Quant à la banque publique, elle ne prélève pas le sang de cordon des bébés gémellaires.

 

Est-ce que le sang de cordon a besoin d’être réfrigéré?
Non, le sang de cordon doit être conservé à température ambiante à partir du moment de la collecte jusqu’au moment du traitement et de la transformation.

 

Quel est le traitement réservé aux cellules souches du sang de cordon, une fois celles-ci prélevées ?

Après le prélèvement, le sang qui est dans un sac de collecte est transporté ou livré au laboratoire de la banque de conservation. Là-bas, il sera analysé afin de connaître sa composition en cellules souches et de s’assurer qu’il n’est pas contaminé. Les cellules souches sont ensuite isolées par un procédé de séparation en centrifugeuse. Ces dernières seront ensuite congelées cryogéniquement -196 ° C.

 

Existe-t-il une différence entre conserver le sang de cordon et les cellules souches du Peristem?

Oui. Il y a une différence. Les cellules souches du sang ombilical sont des cellules hématopoïétiques qui peuvent donner lieu à tous les types de cellules spécifiques dans le système sanguin et immunitaire et offrent donc une alternative plus sûre et favorable aux cellules souches de moelle osseuse dans les traitements médicaux. Les cellules souches du sang ombilical ont montré un grand potentiel thérapeutique et à l’heure actuelle ces cellules peuvent être utilisées dans le traitement de plus de 70 maladies différentes.

Le Peristem est en fait le prélèvement de 30 cm de cordon ombilical. Les études ont démontré que les tissus entourant les vaisseaux sanguins du cordon ombilical sont riches en cellules souches mésenchymateuses. Ces cellules spécialisées peuvent être utilisées pour régénérer les tissus structuraux du corps humain tels que les os, les cartilages, les muscles et les tissus fibreux et adipeux. Ces cellules ont aussi démontré de bons résultats pour la diminution des réactions inflammatoires et semblent être particulièrement efficace dans le traitement des maladies auto-immunes comme le lupus, le diabète de type I et la maladie de Crohn.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s