Mythes et réalités sur le sang de cordon

  • Mettre en banque le sang de cordon dans une banque privée, ça coûte des milliers de dollars !

Conserver les cellules souches pour sa propre famille comporte effectivement un coût, mais celui-ci est très souvent exagéré par les familles. Evidemment, le coût de la conservation est plus important que celui du don, car le coût est alors assumé par le service public. Les coûts approximatifs pour conserver les cellules souches dans une banque privée canadienne sont très semblables d’une banque à l’autre.

Trousse et inscription : 125 $
Traitement du sang ombilical, tous les examens médicaux et entreposage pour la première année : Entre 900 $ et 1000 $
Entreposage : Entre 125 $ et 150$ par an

  • Il y a une chance sur 1 million que j’aie besoin d’utiliser ces cellules souches

Certains ont indiqué que la probabilité d’utilisation d’un échantillon de sang ombilical est de 1 sur 10 000. D’autres parlent de 1 sur 2 700. Toutefois, une étude récente et exhaustive de la documentation n’a pas pu trouver les sources de ces statistiques, ni de l’information sur la façon dont ces chiffres ont été obtenus. Il pourrait s’agir d’estimations qui se sont propagées en rumeur plutôt que de faits scientifiques. Un article récent par Neitfeld et autres, (2008) estime que la probabilité qu’une personne ait recours à un échantillon de sang ombilical conservé avant d’atteindre l’âge de 70 ans est de 1 sur 400, en tenant compte les traitements en vigueur.

  • Les cellules souches c’est un traitement du futur, on ne les utilise pas aujourd’hui

La première transplantation de cellules souches réussie a été effectuée en 1988 à l’hôpital St-Louis par l’équipe du Dc Gluckman.  Depuis, environ 20 000 greffes ont été effectuées au total. Actuellement, ce sont 3 000 greffes  par année qui sont réalisées.

  • Les cellules souches du sang de cordon ne peuvent être conservées que 15 à 18 ans

La plus longue étude réalisée jusqu’à ce jour a démontré qu’après 15 ans de cryoconservation il n’y avait pas de pertes importantes de la capacité de repopulation ou de prolifération des cellules souches. (Broxmeyer H et autres, 2003)

Étant donné que la conservation, dans une banque de sang de cordon ombilical, n’existe que depuis environ 20 ans, il n’y a aucune donnée scientifique qui prouve qu’elle peut être viable sur une période plus longue. Toutefois, selon la plupart des scientifiques, ces cellules peuvent être conservées indéfiniment, parce que :

a. Les cellules souches du sang de cordon ombilical sont conservées à des températures de moins 190 degrés centigrades où cesse toute activité biologique
b. D’autres types de cellules et le sperme sont conservés depuis des dizaines d’années et restent viables une fois décongelés.

  • Souvent les échantillons sont trop petits et il ne sert à rien de les conserver

Les médecins transplantologues estimeront le nombre de cellules souches nécessaires (dose de cellules) pour traiter un malade en fonction de son poids. Cela signifie que des échantillons plus petits peuvent traiter d’une manière efficace une plus petite personne ou un enfant.

Dans plusieurs centres, les greffes pour les personnes corpulentes sont maintenant réalisées régulièrement à partir de deux échantillons de sang ombilical.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s