Options de conservation

Où puis-je me procurer des cellules souches ?

Les cellules souches ne se vendent pas en pharmacie ! Si vous ou un membre de votre famille avez besoin d’un traitement nécessitant l’utilisation de cellules souches, votre médecin peut :

  • Utiliser des cellules souches que vous auriez conservées à cet effet,
  • Faire appel à une banque publique pour trouver des cellules compatibles.

Au Canada, il existe deux banques publiques qui recueillent les cellules souches : l’une au Québec (Hema-Québec), l’autre à Edmonton (Alberta Cord Blood Bank). Et il existe également des banques privées, appelées aussi banques familiales, qui permettent de recueillir et stocker les cellules souches des membres de la famille pour une utilisation personnelle. Cette deuxième option permet d’avoir à sa portée, en tout temps, des cellules souches disponibles et compatibles pour une greffe éventuelle.

Les futurs parents doivent choisir de conserver ou non le sang de cordon de leur bébé avant la naissance. Trois options s’offrent à eux : la banque familiale (privée), le don public ou l’élimination (déchet).

 

Option 1 : Conserver les cellules du sang de cordon dans une banque familiale (banque privée)

Dans une banque familiale, les échantillons de sang de cordon sont collectés, stockés, et conservés pour un usage exclusif de la famille afin de répondre à un éventuel besoin médical. La famille détient alors un contrôle absolu quant à l’utilisation de leur propre échantillon de sang de cordon.

L’enfant ou un autre membre de la famille pourrait en bénéficier.

Il y a des frais rattachés au traitement et à l’entreposage de l’échantillon. Ces frais varient un peu d’une banque à l’autre, mais ils sont habituellement d’environ 800 à 1400 $ pour l’extraction, le laboratoire, la congélation et d’environ 100 à 150 $ pour l’entreposage les années subséquentes.

Les familles choisissent cette option comme une sorte d’«assurance biologique ».

Les familles choisissent cette option en sachant que:

–        Les cellules souches du sang de cordon d’un nouveau-né qui auront été conservées, sont disponibles immédiatement en cas de besoin. Partant du principe que plus un traitement est rapide, meilleures sont les chances de rémission, la disponibilité immédiate du traitement est importante.

–        Conserver le sang du cordon d’un membre de votre propre famille peut présenter de nombreux avantages, y compris réduire les complications et améliorer les résultats médicaux des transplantations, notamment dans le cas de traitements des cancers et des troubles sanguins.

–        La congélation des cellules souches « suspend la pendule du temps », ce qui a pour effet de les protéger contre les dommages environnementaux, le vieillissement et les virus communs qui influencent habituellement la qualité des cellules souches dans notre corps au fil du temps.

–        Les essais cliniques qui sont actuellement menés en médecine régénérative requièrent que l’enfant utilise ses propres cellules souches du sang de cordon pour participer à l’étude.

–        La conservation du sang de cordon de tous les enfants d’une famille augmente la probabilité de trouver une compatibilité parfaite avec pour un autre membre de la famille qui aurait besoin d’un traitement.

 

En outre, de nombreuses familles choisissent de conserver le sang ombilical de leur nouveau-né pour des raisons spécifiques, telles que:

–        La présence d’antécédents familiaux relatifs à certaines maladies.

–        Le fait de provenir d’une minorité ethnique ou que l’enfant-né soit d’origine ethnique mixte, pour lequel il est beaucoup plus difficile de trouver des donneurs compatibles.

 

Certaines banques offrent la collecte de sang de cordon et le stockage sans frais quand un membre de la famille a été diagnostiqué avec une maladie potentiellement mortelle qui peut être traitée avec des cellules souches, il faut toutefois se renseigner auprès de chacune d’elles à ce sujet.

 

Option 2 : Don public

Pour le don public, le sang de cordon est donné de manière anonyme à une banque publique de conservation pour une utilisation potentielle par un patient qui a besoin d’une greffe.
Héma-Québec gère la seule banque publique qui accepte des dons de sang de cordon provenant de bébés nés au Québec. Il existe environ une quarantaine de banques publiques de sang de cordon à l’échelle mondiale.

Le don public permet à une famille d’offrir le sang du cordon de leur bébé au réseau public, sans frais, et à augmenter ainsi l’offre nationale de sang de cordon pour un patient qui aurait besoin d’une greffe de cellules souches.

–        Quand la famille décide de faire don du sang de cordon, celui-ci devient disponible pour tout patient ayant besoin d’une greffe et n’est donc pas réservé à la famille si celle-ci venait à en avoir besoin.

–        L’échantillon de sang de cordon devient la propriété de la banque publique.

–        Les banques publiques de sang de cordon couvrent les frais de traitement, de tests, et le stockage, il n’y a donc aucun frais pour la famille.

–        Les greffes sont anonymes et aucune information n’est divulguée sur l’identité du bébé ou de la mère n’est divulguée.

–        Le don de sang de cordon est prélevé uniquement aux hôpitaux partenaires d’Héma-Québec. Ainsi, il est essentiel d’accoucher dans un hôpital participant afin de se qualifier pour faire un don à une banque publique.

–        Ne peuvent s’inscrire à la Banque publique de sang de cordon d’Héma-Québec que les femmes enceintes rencontrant certains critères d’admissibilité :

  • Etre en santé
  • Agées de 18 ans et plus
  • Enceintes d’un seul bébé
  • Inscription avant la 36e semaine de grossesse

–        Une fois prélevé, la banque publique ne peut garantir que le sang de cordon soit conservé et utilisé pour des greffes. Des examens seront effectués pour s’assurer de son innocuité et de sa qualité. Si le don de sang de cordon répond parfaitement aux normes et s’il y en a une quantité suffisante, celui-ci sera utilisé comme traitement chez un receveur, il peut aussi être utilisé à des fins de recherche scientifique.

 

Pour plus d’informations, visitez le site d’Hema Québec : http://www.hema-quebec.qc.ca/donner/cellules-souches/don-de-sang-de-cordon-ombilical/qui-peut-donner.fr.html

 

Option 3 : Considérer le sang de cordon comme un déchet opératoire

Si la famille attend et ne choisit pas de banque familiale pour entreposer ses cellules souches ou ne souhaite pas faire un don, le cordon ombilical et le précieux sang qu’il contient seront tout simplement jetés à l’hôpital.

Malheureusement, dans plus de 95 % des naissances au Canada, le sang de cordon n’est pas prélevé. Le placenta et le cordon ombilical sont jetés. Ces cellules précieuses sont jetées avec les déchets biologiques et ne sont disponibles pour aucune greffe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s